Stand de tir

Construction à faible impact environnemental d’un stand de tir en bois de la forêt communale.
Saint-Jean-de-Vaulx

Concours : Juin 2014
Coût des travaux : 60 000 €HT
Maître d’ouvrage :  Commune de Saint-Jean-de-Vaulx

Le stand de tir se positionne dans la partie Nord-Est du terrain pour offrir une ligne de tir située à 50m des cibles existantes. Son accès se fait depuis le cheminement le long du stand existant de 10m, en belvédère par rapport au terrain naturel. L’entrée principale en retrait est protégée des intempéries. Un espace extérieur abrité, ouvert vers la vallée et le paysage lointain, amène à un second accès, plus privatif.
Les espaces intérieurs sont simples, en cohérence avec les exigences fonctionnelles liées à l’exercice du tir sportif. Le principe retenu est l’aménagement d’une seule dalle unitaire (pas de fosse), équipée de table de tir située au niveau 0 de référence par rapport au centre des cibles. Dans cette configuration, la dalle du stand est située à – 1,05m de ce niveau 0, approximativement au niveau du terrain naturel, évitant ainsi un remblaiement trop important et couteux.

02 Notice 01 _ Mise en page

Une première zone forme la ligne de tir. Profonde de 2,50m, elle offre la place pour l’aménagement de 8 postes de tir larges de 1,25m. Riches de notre expérience de cette discipline sportive, nous proposons l’aménagement de cette zone avec des tables fixées au sol pour leur stabilité (néanmoins démontables) et équipées de plateaux dépliables. Dans le cas de tir en position debout, le plateau de la table est replié en libérant un espace profond d’environ 1,00m et la console avant (largeur 0,6m)
sert alors pour poser l’arme lors de son armement. Une fois déplié, le plateau se pose sur la console pour offrir une surface unitaire et généreuse pour le tir en position debout et à genou.
Le muret-support de la console avant est en béton en prévision de l’installation de rameneurs de cibles. Cet aménagement est une proposition de notre équipe qui sera débattue et mise au point avec les usagers, membres du club, en prenant en compte leurs attentes spécifiques.
L’accès aux cibles se fait latéralement, sur les deux côtés comme demandé dans le programme, en proposant deux postes équipés de consoles amovibles sur charnière. Derrière la zone du poste de tir est aménagée une circulation, en liaison directe avec l’accès principal et un espace plus libre, à profondeur variable, dédié aux spectateurs et jury. Un banc, en tant que mobilier fixe est proposé, solution qui sera aussi débattue avec les usagers.
La paroi constituée de troncs de bois brut modèle l’espace. Ces troncs sont très serrés, en double épaisseur pour servir de protection dans la zone devant le pas de tir.
Beaucoup plus espacés, ils laissent passer la lumière du jour et donnent à voir le paysage dans la partie derrière le pas de tir.
Une casquette généreuse protège l’espace devant le pas de tir sur une profondeur de 6,00m offrant un premier pare-balle qui descend à la hauteur de 2,40m. De cette manière, pour la protection de la zone de tir sont nécessaires que deux autres structures pare-balles.
Un faux plafond acoustique, positionné à 3,00m, assure le confort. La masse des troncs en bois joue aussi un rôle important dans l’absorption des bruits du tir.

rendu_ext

04 Plan masse _ Mise en page

05  FACADE _ Mise en page

rendu_int01